Notre Terre : la planète bleue

Avec 1,386 milliards de km³ d’eau : un lieu unique dans l’univers.

Réserves globales d'eau

Depuis l’espace, la Terre est impressionnante : 75 % de notre planète sont couverts d’eau sous forme de liquide, de gaz ou de glace. C’est l’élément indispensable à la vie, qui différencie la Terre de toutes les autres planètes du système solaire.

Pourtant, cette apparence d’abondance est trompeuse. L’eau salée représente près de 97 % des réserves d’eau sur Terre. Une part importante d’eau douce est piégée dans les calottes glaciaires et les glaciers et seulement 0,649 % des ressources totales peut être utilisé en tant qu’eau de consommation.

Selon les estimations de l’ONU, la population mondiale devrait passer d’environ 6,6 milliards actuellement à 9,2 milliards d’ici à 2050. En raison de l’augmentation de la consommation d’eau moyenne par habitant, environ 625 m³ par an, la consommation d’eau augmentera de manière disproportionnée.

Plus d’un milliard de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable. Dans 25 ans, près de 6 milliards d’individus vont être confrontés à des pénuries d’eau en raison du manque d’hygiène. Même les ressources naturelles en eau de l’Europe sont soumises à un stress grandissant. Le « stress hydrique » survient lorsque la quantité d’eau utilisée excède les ressources disponibles. En Autriche, où se situe le siège du Groupe BWT, seulement 3 % de la totalité de l’approvisionnement renouvelable en eau est extrait chaque année. Nous vivons donc dans un véritable paradis de l’eau. À l’inverse, la Bulgarie et la Belgique, par exemple, souffrent de stress hydrique car elles consomment chaque année respectivement 55 % et 41 % de leur approvisionnement renouvelable en eau.
.